Cardiologie et pathologies associées

CARDIOLOGIE ET PATHOLOGIES ASSOCIEES

 

 

PATHOLOGIES ARTERIELLES

 

 

Physiopathologie :

 

- atherome : l'artherosclerose est liée a l'accumulation de lipides (graisses) dans les parois arterielles

 

-- formation de plaques d'atherome qui retrecissent la lumiere des vaisseaux (stenose = --retrecissement)

 

-- stenose discrete, moderee, severe, allant jusqu'a l'oclusion de l'arthere

 

 

FACTEURS DE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE

 

 

- heredite ( antecedants cardi-vasculaires familiaux)

 

- age > 60 ans

 

- sexe masculin ( absence d'hormones protectrices )

 

- tabagisme

 

- dyslipidemies : hypercholesterolémie

 

- pilule contraceptive

 

- obésité

 

- hypertension artérielle

 

- diabète

 

- sédentarité

 

- stress

 

 

INFARCTUS DU MYOCARDE

 

 

 

Définition :

 

Nécrose ischémique d'une partie du muscle cardiaque due à l'oblitération, plus ou moins complète, d'une artère coronaire.

 

 

Signe :

 

Douleurs (violente, intense, constructive, retro-sternale, irradiante dans bras, épaule ou mâchoire)

 

 

Signes associes :

 

- sueurs

 

- pâleur

 

- signes digestifs,

 

- malaise,

 

- angoisse,

 

- température

 

 

C'EST UNE URGENCE ! HOSPITALISATION EN SOINS INTENSIFS

 

 

Traitement :

 

- anticoagulant,

 

- thrombolytique,

 

- repos strict au lit (le patient ne doit faire aucun effort)

 

 

ARTHERITE DES MEMBRES INFERIEURS

 

 

Définition :

 

Inflammation de la paroi des artères due a l'oblitération progressive de la lumière des artères par un dépôt artères par un dépôt atheromateux.il y a alors un ralentissement de la circulation sanguine artérielle, voire arrêt complet, d'ou ischémie.

 

 

Signe :

 

Crampe dans le mollet, aggravée par le froid, intermittente, puis de plus en plus fréquente.

 

La douleur se manifeste d'abord a la marche, ensuite elle survient au repos, en position de decubitus.il y a alors nécessite pour le patient de mettre les jambes pendantes au bord du lit pour dormir. La jambe est violacée ou blanche et froide.

 

 

Soins éducatifs :

 

-hygiène soigneuse des membres inferieurs (pédicure) : ongles courts et coupés avec précautions (attention diabétiques), afin de prévenir les blessures et/ou infections, séchage soigneux.

 

- port de chaussures confortables

 

- chaussettes adaptées

 

- attention aux coups sur les membres inferieurs (risque d’ulcères)

 

- encourager a la marche tous les jours avec des pauses

 

- hygiène alimentaire : régime pauvre en graisses animales

 

- arrêt définitif du tabac et alcool

 

- informer le patient de prévenir le médecin si :

 

Douleurs, apparition d'une zone cyanosée, apparition d'une ulcération débutante

 

 

PATHOLOGIES VEINEUSES

 

 

INSUFFISANCE VEINEUSE

 

 

Épidémiologie :

 

Insuffisance veineuse chronique : 35% des actifs et 50% des retraités avec prévalence chez la femme.

 

 

Définition :

 

 L’insuffisance veineuse chronique (maladie veineuse) est une maladie lente et évolutive

 

Du système veineux qui peut aboutir a l'apparition de varices, puis de troubles trophiques importants

 

 

Physiologie du retour veineux:

 

- élasticité de la paroi veineuse (adaptation aux variations de pression sanguine)

 

- valvules permettant au sang de remonter malgré la pesanteur

 

- pompe veineuse respiratoire : appel de sang grâce aux variations de pression

 

- pompe veineuse musculaire

 

- veino-motricité avec la thermorégulation

 

 

LES VARICES

 

 

Définition :

 

Dilatation persistante des veines superficielles du membre inferieur, due a une insuffisance chronique des valvules

 

 

Facteurs de risque :

 

Sexe : femme

 

Hérédité

 

Hypertension artérielle, obésité

 

Hypertension abdominale

 

Station debout prolongé

 

Traumatismes thermiques (épilation a la cire, sauna, ...)

 

Séquelles de phlébite profonde

 

Hormonal (contraceptifs oraux, grossesse,..)

 

 

Signes :

 

- lourdeur ou pesenteur : debout prolongé, puis station assise prolongée

 

- crampes nocturnes

 

- oedemes moderes, intermittents

 

- cyanose des jambes

 

- phlebalgie ( douleur specifique d'un trajet veineux)

 

- impatiences (engourdissement)

 

- claudication veineuse

 

- gene esthetique

 

 

Complications :

 

- aigues : rupture externe, rupture interne

 

en cas de ruptire d'une varice, c'est une urgence.

 

mettres les jambes en surelevation pendant quelques minutes et l'hemorragie s'arretera.

 

 

- chronique : ulceres de jambes qui engendre des plaies( risque infectieux ), dermite ( peau pigmentée) et hypodermite ( zone blanchatre )

 

 

hygiene de vie ( education patient )

 

- lutter contre la sedentarité

 

- port de bas de contention

 

- pratique d'un sport, deconseiller les sports de pietinnement ou traumatisants

 

 

- lutter contre la vasodilatation par la chaleur, favoriser le drainage veineux

 

- eviter l'exposition au soleil

 

- eviter les bains environnement et soins chauds

 

- surelever les pieds du lit et dans la journee

 

- douches fraiches du bas vers le haut

 

 

- lutter contres les obstacles a circulation veineuse

 

- deconsseiller vetements, mi-bas, chaussures serrees

 

- eviter le surpoids, constipation

 

- eviter station debout prolongée, eviter de croiser les jambes en position assise et se lever frequement ou mobiliser les - --- jambes ( si voyage longue durée )

 

 

 

PHLEBITE OU THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE

 

 

definition :

 

obstruction d'une veine profonde par la presence d'un caillot sanguin ( thrombus ); le plus souvent au niveau des membres inferieurs

 

 

causes :

 

- obstetricale

 

- chirurgicale

 

- maladies lies a un alitement prolongé

 

- pathologies cardi-vasculaires,

 

- catheters veineux,

 

- contraceptifs oraux,

 

- longs voyages avec jambes pliées

 

 

signes cliniques :

 

- dissociation du pouls

 

- douleur au mollet

 

- oeudeme inflamatoire du mollet

 

- signe de Homans ( douleur a la dorsiflexion du pied)

 

- angoisse, anxiete

 

 

prevention :

 

le but est de prevenir la stase veineuse par des methodes physiques ou medicamenteuses

 

- methodes physiques : lever precoce apres intervention chirurgicale

 

mobilisation passive ou active des membres inferieurs

 

surelever les pieds du lit pour favoriser le retour veineux

 

bas de contention a mettre avant le lever

 

 

depistage et traitement :

 

- interroger chaque jour le patient sur une eventuelle existence de signes evocateurs,

 

- palper le mollet pour evaluer la souplesse, la chaleur,...

 

- prendre pouls et temperature

 

- prevenir medecin si anomalie

 

 

traitement :

 

- repos strict au lit

 

- eviter mouvement brusque du membre atteint

 

- cerceau pour eviter le poides des couvertures surs les membres inferieurs

 

- soin d'hygiene et de confort, prevention des complications du decubitus

 

- surveillance des signes locaux de regression

 

- surveillance de l'apparition de complications : embolie pulmonaire

 

- premier lever sur prescription medicale effectuée par l'IDE

 

 

L'EMBOLIE PULMONAIRE

 

 

definition :

 

c'est la migration d'un ou de plusieurs thrombus veineux profonds ( caillot provenant souvent d'une veinedes membres inferieurs ) vers le coeur droit puis dans les artheres pulmonaires; il y a alors obstruction brutale d'une des branches de l'arthere pulmonaire; c'est une affection frequente et grave.

 

 

signes respiratoires :

 

- douleurs thoraciques

 

- dyspnée, polypnée

 

- cyanose

 

- toux seche et quinteuse

 

 

signes cardio-vasculaires:

 

- tachicardie

 

 

signes generaux :

 

- alteration de l'etat general,

 

- impression de mort imminente

 

- angoisse extreme, febricule.

 

 

INSUFFISANCE CARDIAQUE

 

 

definition:

 

 incapacité du coeur a assurer un debit cardiaque correct pour repondre aux besoins de l'organisme.

 

oedeme aigu du poumon (OAP) du au passage brutal du plasma a partir des capillaires pulmonaires dans les alveoles pulmonaires.

 

 

signes cliniques :

 

- dyspnée de decubitus, polypnée, orthopnée

 

- toux

 

- gresillement laryngé a l'inspiration

 

- oligurie

 

- expectorations mousseuses rose saumonnée caracteristique

 

- tachycardie

 

- angoisse, agitation, sensation d'etouffement

 

- cyanose, sueurs

 

parfois :

 

- oedeme des membres inferieurs bilateral : blanc, mou, indolore avec le signe du godet

 

- prise de poids recente et rapide de 3 à 4kg

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site